2012 mai 29 - ERGOPOSTE MTONDOS - Partenariat Ecole des Mines

 

Recherche et développement en kinésithérapie :

l’Ergoposte Mtondos à l’Ecole des Mines  (voir les articles  Perfect Seat)  

à voir au Salon de la Rééducation, au Parc Floral                                                                                

 

Mardi 29 mai 2012, de nombreux visiteurs sont venus au Forum de l’Ecole des Mines voir l’Ergoposte Mtondos.

de gauche à droite, parmi les élèves ingénieurs - Techno Concept au Laboratoire de biomécanique de l'Université Paris Est - Yvon Gaignebet, Directeur des projets Mécatronique à l'Ecole des Mines de Paris - Daniel Ribaud Chevrey, créateur Perfect Seat  Mtondos - Christian Message, Inspecteur d'Académie, Inspecteur Pédagogique Régional Sciences et Techniques Industrielles.

L'Inspecteur de l’Académie s’est fait expliquer son fonctionnement par les élèves ingénieurs qui ont réalisé cette version complète du brevet Perfect Seat, en présence de nos partenaires R&D, Hephaïstos (mobilier ergonomique) Techno Concept (diagnostic  de haute précision) et du Laboratoire Universitaire de l’Hôpital Rothschild (biomécanique).


Tandis que la généralisation de l’usage informatique prolonge le maintien de la position assise « anti physiologique », l’immobilité occasionne une perte de vigilance musculaire et la perturbation du schéma corporel, qui sont responsables des mécanismes de lésions pour des efforts de moindre importance.

L’Ergoposte propose une assistance numérique pour entretenir les muscles profonds et la physiologie de redressement. La motorisation du poste de travail assis offre une aide pédagogique qui permet de « ressentir » le mouvement et  de répartir les contraintes.

Des capteurs de pression situés dans le siège enregistrent  le déplacement de la ligne gravitaire de l’utilisateur.

Des capteurs situés dans les pieds de la table  mesurent les différentiels avec les données du siège lors de l’appui antérieur (écriture, lecture).

Une caméra placée latéralement différencie un certain nombre de postures, parmi les 27 possibilités (résultant du réglage sur 3  niveaux, du siège, de la table et de son inclinaison), qui présentent la même ligne de masse.

Colline Roussel  Héphaïstos


La caméra compare les écarts entre 4 lignes verticales :

           - la verticale passant par l’oreille,

           - la verticale d’appui passant par les ischions

           - la tangente passant par la vertèbre sommet des dorsales

           - la ligne de masse enregistrée par les capteurs du siège

Le programme analyse toutes ces données afin de modéliser la posture exacte de l’utilisateur.

Après une mise au point en laboratoire, l’interface apportera les réponses scientifiques (pour la prévention primaire secondaire et tertiaire des lombalgies). Les réponses théoriques pour les kinésithérapeutes sont déjà numériques et interactives avec le logiciel E-Mage Mtondos. Avec Perfect Seat, elles seront motorisées, utilisables en mode manuel pour la pédagogie ou automatique pour le confort et l’aide  au handicap.                     

Ce prototype expérimental, qui tend à révolutionner les habitudes en position assise, était un des éléments du programme  pour  la  Prévention,  présenté  à  l ’ARS IDF en 2011, par  Daniel Ribaud Chevrey, membre du SNMKR IDF,  ainsi que  l’étude universitaire pour la  validation de l’assise dynamique  qui est envisagée en collaboration avec Jean Pierre Zana (FMT oct 2011) et le Pr. Pierre Portero (CNRS).

En attendant un soutien institutionnel, Mtondos recherche un partenaire industriel ou financier pour une demande d’aide à l’innovation.  

http://www.youtube.com/watch?v=O9kz1FBYtl0&feature=youtu.be

https://sites.google.com/site/ergoposte/