Action MTon Dos

 

Pour lapplication de la Circulaire du 17 janvier 2008 intitulée

« le Poids des Cartables »

 

Grandir en France chargée de mission

Avec le soutien de toute la profession et des parents d’élèves.

 

Associations, professionnels, experts, responsables institutionnels, beaucoup cherchent à mettre en oeuvre les bons programmes d'action pour agir en Prévention

 

Dans le cadre de la campane M'Ton Dos, les membres du comité médical et technique de Grandir en France tentent de faire avancer la Prévention du mal de dos pour une meilleure prise en charge en kinésithérapie, tout en apportant un soutien au dépistage précoce des troubles du rachis. Pour cela, et à la lecture de la littérature existante, ils proposent d'engager de nouvelles pistes de travail dans l'esprit de l'interdisciplinarité, en s'appuyant sur des outils pédagogiques pertinents. Les axes de travail sont constitués par la production et la mise à disposition du plus grand nombre d'outils pédagogiques (posters, logiciels, site internet...)

et par la réalisation d'une campagne médiatique importante dirigée vers les grands médias afin de faire connaître l'initiative auprès des parents, des enfants mais aussi des enseignants et des responsables d'établissement, des élus politiques des ministères de l'Education Nationale et de la Santé. La seconde phase de la campagne consiste en la mise en place d'un réseau de masseurs-kinésithérapeutes sur toute le France qui décident de s'investir dans la Prévention...

 

Formation continue - M'Ton Dos - Par Frédéric Srour, administrateur du SNMKR, et Daniel Ribaud Chevrey, président de Grandir en France.                                          Il y a tout juste deux ans que le SNMKR rejoingnait l'association Grandir en France et la FCPE dans leur combat contre les cartables trop lourds à l'école et contre les rachialgies des enfants et des adolescents. Les kinésihtérapeutes ont toute leur place dans sans ce projet. Ils peuvent apporter leur expérience, une vision qualifiée et des propositions à la jonction entre le monde de l'Education Nationale et celui de la Santé. Munis de leur oeil de maquignon de la machine humaine, nous nous sommes rapidement intéressés aux causes qu'ignorent les parents d'élèves et les enseignants, et qui peuvent être responsables des douleurs exprimées par la majorité des adolescents : les mauvaises postures et leurs conséquences sur l'appareil musculo-squelettique, le mobilier scolaire inadapté, la sédentarité, l'obésité...

Le SNMKR a donc envisagé les possibilités d'actions et d'interventions de proximité sur le terrain... pour faire de la Prévention, non pas un thème à servir les beaux discours idéologique sur la Santé, mais une vision éthique et sociétale, M'Ton Dos est un programme national innovant "d'éducation vertébrale" en milieu scolaire...

De nombreux adolescents souffrent de maux de dos. Cartables trop lourds, mauvaise position assise, mais aussi mal-être lié aux transformations corporelles peuvent en être la cause. On ne parlera jamais assez des problèmes engendrés par les cartables trop lourds. Porter 3 à 5 kg aide le dos à se puscler. Mais, le cartable atteint souvent 20 à 25 % du poids de l'enfant, voire parfois 40 %, et, dans ce cas la surcharge peut provoquer, outre des maux de dos, une déformation du squelette, un déséquilibre dans la marche ou une compression respiratoire. Un quart des élèves serait dans cette situation. Mais le cartable a bon dos.

 

L'architecture, l'aménagement intérieur et le bon entretien d'un établissement scolaire, tout comme son adéquation avec des pratiques pédagogiques, influent sur le Bien-Être de l'élève et sa disponibilité pour apprendre...

"mobilier ergonomique pour la classe"

 

par Frédéric Srour, administrateur national du SNMKR - les grands dossiers - Depuis plus de dix ans l'association Grandir en France se bat pour défendre l'intérêt et la santé des enfants.Elle est constituée d'un Comité médico-technique composé d'enseignants, de professionnels de santé, de spécialistes du mobilier scolaires et d'adhérent, indépendants de toute appartenance politique. En 1996, et en 2007 la FCPE (Fédération de parents d'élèves) et Grandir en France ont organisé une pesée des cartables à l'école primaire et au collège. Plusieurs dizaines de milliers de données ont été récoltées mettant en avant la non application de la note n°3098 du Ministère de l'Education Nationale qui stipule que le poids des cartables ne doit pas excéder 10 % du poids du corps. Après la pesée de la dernière rentrée scolaire, l'association Grandir en France par l'intermédiaire de son président Daniel Ribaud Chevrey, kinésithérapeute à Paris et Jean Jacques Hazan, secrétaire général de la FCPE, tous deux soutenus dans leur démarche par le SNMKR dont un administrateur est membre du comité médiclal et technique, se sont rendus au ministère pour proposer un programme de protection et d'Education Vertébrale pour l'enfant...

Un texte opposable pour le poids des cartables. Plus que 80% des élèves portent un cartable beaucoup trop lourd. Des mesures immédiates sont à mettre en place. "Et bien, maintenant, si tout le monde reconnait que le poids du cartable est un problème de santé publique, alors il faut le texte qui va avec ! Une loi qui protège les individus". Après le succès de son opération nationale de pesée des cartables et les annonces du ministre de l'Education Nationale sur le sujet, la FCPE, par la voix de son secrétaire général, Jean Jacques Hazan, affirme qu'elle a la ferme intention de ne pas en rester là...