Lire l'Article (en français et en anglais)


L'expertise médicale s'est tout d'abord intéressée à la position assise. Tandis que la durée du maintien de la station assise se prolongeait avec l'évolution des usages de la vie et du travail, la taille moyenne de la population augmentait et la hauteur du mobilier standard s'abaissait; la position assise à angles droits a été reconnue comme un facteur principal de la survenue du mal de dos.

Ignorant encore l'excès du poids des cartables transporté par les enfants en pleine croissance, beaucoup pensaient que bien porté, un cartable contribuait à muscler le dos de l'enfant.

 

Les différentes institutions suivantes ont été approchées :

  • INPES
  • Ministère de la Santé
  • Ministère de l’Education Nationale
  • Premier Ministre
  • Secrétariat à la Prospective et au Développement Numérique
  • Ministère du Travail
  • UNCAM
  • UNOCAM
  • ARS IDF
  • CPAM

Lire Les kinésithérapeutes organisent une journée Prévention, partenariat avec la CPAM 92

Ce site dédié rassemble les travaux, les actions, les moyens de sensibilisation afin de donner un accès direct aux outils pédagogiques, de faire connaitre les programmes de prévention et les formateurs, les professionnels de proximité, et d’aider toutes les responsables, les associations, les établissements scolaires et les entreprises dans le choix pour la Prévention du mal de dos et des TMS.

 

Le partenariat M'Ton Dos

Avec la mobilisation du comité médical et technique de Grandir en France, qui rassemble les travaux et les experts, avec la mobilisation des parents d'élèves et de la  FCPE en faveur de l'allègement du Poids des Cartables, avec l'implication des masseurs-kinésihtérapeutes, du SNMKR et des formateurs, tant sur le problème de santé publique posé par l'excès du poids des cartables que celui de la position assise à angles droits, qui est connu depuis longtemps de la médecine, le partenariat M'Ton Dos a  trouvé une véritable légitimité en plaçant l'enfant au centre d'un programme d'éducation vertébrale et de Prévention.

Ce partenariat associatif a permis en quelques années une sensibilisation large, dans les familles, en milieu scolaire et en entreprises, sur la nécessité de prévention du mal de dos de l'adulte, dès le jeune âge. De nombreuses démarches ont été menées par les uns et les autres, à la rencontre des responsables politiques et des institutions.

Nous espérons que chacun trouvera dans ce site dédié à la Prévention du mal de dos et des lombalgies, et plus particulièrement sous cet onglet " dans la cité ", les travaux de référence, les informations et renseignements utiles, les professionnels et personnes compétentes à qui s'adresser, les principales actions qui ont permis de faire progresser cette importante démarche, qui n'est malheureusement pas encore inscrite dans notre culture générale.

Aussi, nous continuons à affirmer que le "Poids des cartables" est trop lourd et que "l'éducation vertébrale à l'école" reste une piste incontournable pour la Prévention du mal de dos.

Le nombre de consultations médicales est passé de 5 millions en 1987 à 18 millions en 1995. Depuis, le mal de dos a été multiplié par 5, en 15 ans, ainsi que les TMS. Sa plus forte augmentation touche l'adulte jeune. Il coûte 2 milliards d'euros par an et occasionne 9 millions de journées de travail perdues. Tandis que 70 % de la population en souffrent ou en souffriront un jour, un enfant sur deux s'en plaint.

La sécurité sociale pourrait donner l'impulsion nécessaire à un programme d'Education pour la Santé et pour la Prévention en milieu scolaire, encadré par des professionnels.